La sérigraphie est l’un des l’un des procédés d’imprimerie les plus noble. Il permet d’intégrer différentes encres pour créer différents effets. C’est une impression par pochoirs. Chaque couleur à son pochoir. Cette technique qui vient de Chine arrive en Europe dans les années 1950. Les sérigraphies ont de particulier qu’elles permettent aux graphistes de créer des tirages limités et uniques. On les appelle les variants car d’une impression à l’autre l’encrage diffère. La raison pour laquelle ils sont très recherchés. En général les tirages sont numérotés et signés. Il y a de très belles affiches qui ont été réalisées dans les pays de l’est (Roumanie, Pologne, Bulgarie…) grâce à cette technique qui permettait avec peu de matériel de réaliser des affiches politiques par exemple. En France les affiches de Mai 1968 sont aussi très reconnues.

Nous présentons ici Benjamin Landrin. Créatif et perfectionniste, il a l’exigence d’un artisan d’art. Il est passionné par l’imagerie du Moyen-Age, les ornements et les gravures anciennes. Les techniques qu’il emploie sont la sérigraphie et la linogravure. En ce qui concerne la linogravure l’auteur utilise une plaque (un polymère, du bois ou autre) qu’il grave et l’enduit d’encre pour l’utiliser comme tampon sur la feuille. Benjamin Landrin compose des entrelacs de végétaux, remet au goût du jour des graveurs oubliés, encre des vanités monochromes sur papier aquarelle. C’est un travail de composition, de couleurs et un brin nostalgique !

Screen printing is one of the noblest printing processes. It allows different inks to be integrated to create different effects. It is a stencil printing. Each color has its own stencil. This technique, which comes from China, arrived in Europe in the 1950s. The special feature of serigraphs is that they allow graphic designers to create limited and unique prints. They are called variants because from one print to another the inking differs. The reason they are in great demand. In general the prints are numbered and signed. There are some very beautiful posters which were produced in the eastern countries (Romania, Poland, Bulgaria …) thanks to this technique which made it possible with little material to make political posters for example. In France the posters of May 1968 are also very well known.

Here we present Benjamin Landrin. Creative and perfectionist, he has the demands of an art craftsman. He is passionate about medieval imagery, ornaments and ancient engravings. The techniques he employs are screen printing and linocut. Regarding the linocut the author uses a plate (a polymer, wood or other) which he engraves and the ink coating to use it as a stamp on the sheet. Benjamin Landrin composes interlacings of plants, brings forgotten engravers up to date, ink monochrome vanities on watercolor paper. It’s a work of composition, colors and a bit of nostalgia!